Notification de licenciement pour causes réelles et sérieuses

vendredi 27 février 2009
par  SUD Education NICE
popularité : 3%

M. Nicolas, Paul, Stéphane SARKÖZY de NAGY-BOCSA,

Au cours de la mobilisation préalable du 29 janvier 2009, vous avez été informé que le peuple français envisageait une mesure de licenciement à votre égard.

Votre réponse télévisuelle du 5 février 2009 ne nous ayant apporté aucun élément nouveau et satisfaisant quant à votre action au sein de la République française, nous avons la joie indiscutable de vous notifier votre licenciement pour les raisons suivantes :

Insuffisance professionnelle : vous avez été élu comme Président du pouvoir d’achat et face à la crise majeure que traverse notre pays, vous persistez à ne pas tenir cet objectif fondamental.

Manque de compétence : votre incompétence économique lancinante vous amène à répondre à une crise de la demande et des inégalités par une politique de relance insuffisante pour ne pas dire profondément affligeante axée sur l’offre.

Plus grave encore, vous vous entêtez dans une vision économique qui est en train de faire la preuve de sa totale inefficacité à permettre un développement harmonieux des sociétés humaines et annoncez la poursuite des réformes qui nous ont pourtant conduits à l’impasse dans laquelle nous sommes actuellement.

Absences répétées ou prolongées : votre goût prononcé pour les voyages répétés et dispendieux s’étend bien au-delà des stricts besoins de votre charge.

Comportement : Votre manque de tenue récurrent lors des rencontres avec vos homologues étrangers nuit gravement à l’image de notre pays au niveau international. Votre manie de vous mêler des affaires intérieures de pays tiers tout en cherchant à tirer la couverture médiatique à vous-mêmes focalise les mécontentements autour de notre pays.

Manque de loyauté : votre mandat vous donne obligation de gouverner la République dans l’intérêt général, à savoir pour le bénéfice de l’ensemble du peuple.

Les mesures appliquées jusqu’ici démontrent que votre loyauté ne va pas au peuple qui vous a élu et qu’elles manquent pour le moins d’équité.

Critiques de la société : vous tenez régulièrement et en public, des propos désobligeants sur le peuple dont vous avez la charge.


Faute professionnelle :
vous avez outrepassé vos fonctions en vidant de toute substance le poste de Premier ministre, seul chef de l’exécutif qui « détermine et conduit la politique de la nation ».

Vous avez également failli en tant que gardien des Institutions en les réformant jusqu’à compromettre leur rôle de gardiennes de la démocratie.


Insuffisance de résultats :
Contrairement à ce que vous annonciez dans votre campagne d’embauche, les résultats actuels ne sont pas à la hauteur de votre programme.

Vous n’avez pas réduit durablement le chômage endémique qui nuit gravement à notre pays, vous n’avez pas amélioré les conditions de vie de nos compatriotes laborieux, le pouvoir d’achat des Français se réduit comme peau de chagrin, vous n’avez pas amélioré l’accès au logement de millions d’entre nous.

Perte de confiance : La dissonance cognitive profonde entre vos paroles et vos actes nous conduit à penser que vous souffrez d’une forme étonnante de mythomanie.

Cette capacité à faire le contraire de ce que vous promettez a abouti à notre totale perte de confiance dans votre aptitude à exercer correctement votre mandat de Président de la République française.

Comme indiqué lors de notre entretien, votre état de santé ne vous permet pas de travailler pendant une durée couvrant celle du préavis qui, en conséquence, ne donnera pas lieu à une indemnité compensatrice de préavis.

Vous disposez à ce jour d’un crédit de 20 heures de formation au titre du droit individuel à la formation. Vous pouvez demander, avant la fin de votre préavis que nous vous dispensons d’effectuer, à bénéficier à ce titre d’une action de bilan de compétences, de validation des acquis de l’expérience ou de formation.

Au terme de votre contrat, la DRH vous remettra votre solde de tout compte ainsi que votre certificat de travail et l’attestation ASSEDIC.

Veuillez agréer, M. Nicolas, Paul, Stéphane SARKÖZY de NAGY-BOCSA, nos salutations distinguées.

Le peuple souverain.

source : http://blog.monolecte.fr


On peut ajouter comme motifs :

  • l’opération de destruction massive de l’enseignement à tous les niveaux de la maternelle à l’enseignement supérieur .
  • la destruction du projet de construire une école émancipatrice et démocratique

Rappelons que l’école n’est pas une entreprise et que l’éducation n’est pas une marchandise.

Franck


Commentaires  forum ferme

Agenda

<<

2014

 

<<

Décembre

 

Aujourd’hui

LuMaMeJeVeSaDi
1234567
891011121314
15161718192021
22232425262728
293031    
Aucun évènement à venir les 2 prochains mois

Sites favoris


5 sites référencés dans ce secteur

Statistiques

Dernière mise à jour

vendredi 19 décembre 2014

Publication

594 Articles
Aucun album photo
10 Brèves
19 Sites Web
5 Auteurs

Visites

12 aujourd’hui
93 hier
566113 depuis le début
5 visiteurs actuellement connectés