jeudi 20 septembre 2018
par  SUDEDUCNICE

Suppressions de postes à l’Éducation Nationale

Le 17 septembre dernier, le ministre Blanquer annonçait la suppression de 1800 postes dans l’éducation nationale.

Aujourd’hui, il apparaît que ce sont au moins 2600 postes qui seront supprimés.

Les services administratifs croulent déjà sous la surcharge de travail. De plus, le nombre de personnels contractuels embauchés sur de courtes périodes, peu formés, sous-payés a explosé ces dernières années.

Les suppressions de postes d’enseignant-e-s se concentreront massivement dans le second degré, où les manques d’effectifs sont déjà criants, et alors même que la hausse démographique importante impacte les collèges.

Le ministre prétend augmenter le pouvoir d’achat des enseignant-e-s. Pour cela, il reprend la rengaine du “travailler plus pour gagner plus”, annonçant notamment une baisse des cotisations sur les heures supplémentaires. Ces heures ne seront donc pas prises en compte dans leur totalité pour la retraite ou l’assurance-chômage, et ne constituent donc pas du salaire.

Plus grave, le ministre entend imposer une deuxième heure supplémentaire aux enseignant-e-s du second degré en fonction des besoins locaux. Il s’agit d’une énième attaque sur les statuts des personnels, qui touche directement leur temps de travail, et qui n’aura pour effet que d’épuiser les personnels.

La prétendue augmentation du pouvoir d’achat des enseignant-e-s n’est donc qu’un alibi de plus pour attaquer leurs droits et leurs conditions de travail, et rapprocher toujours plus le service public d’éducation des modes de management du monde de l’entreprise.


Articles les plus récents

mardi 16 octobre 2018
par  SUDEDUCNICE

Ni acceptable, ni amendable : SUD éducation vote contre le projet de loi Blanquer

Lors du CSE du lundi 15 octobre, Jean-Michel Blanquer présente son projet de loi alors même qu’il écartait cette option lors de son arrivée au Ministère.

Cette loi, qui concentre les obsessions à la fois autoritaires et libérales du ministre et du gouvernement, prévoit des attaques frontales contre les statuts des enseignant-e-s et des CPE, une mainmise sur la formation des enseignant-e-s et des cadeaux à l’enseignement privé.

Pour SUD éducation, ce projet n’est ni amendable, ni acceptable. Il doit être combattu frontalement par les personnels.

vendredi 7 septembre 2018
par  SUDEDUCNICE

Fusion des académies de Nice et d’Aix Marseille en une grande région académique ?

La fusion des académies est en marche. La fédération SUD éducation a été reçue par le secrétariat général du ministère de l’éducation nationale le 6 septembre au sujet du projet de réforme.
Tout d’abord, ce projet va dans le sens d’un renforcement de la territorialisation et de l’autonomie à toutes les (...)

mercredi 29 août 2018
par  SUDEDUCNICE

Rentrée : SUD éducation s’adresse aux personnels

Communiqué de la fédération SUD éducation

La fédération SUD éducation souhaite aux personnels de l’Éducation Nationale une bonne rentrée scolaire.

Elle ne se déroule pas sous les meilleurs auspices, car le gouvernement et le ministère multiplient les annonces de reculs sociaux depuis quelques mois.

Le gouvernement a en effet un plan pour les fonctionnaires, le « plan action publique 2022 » : rétablissement du jour de carence, baisses de salaire (par l’augmentation de prélèvements obligatoires comme la CSG), suppressions massives de postes, gestion des équipes par des « managers »…

Ce plan s’inscrit dans la continuité des reculs sociaux qui ont été au cœur des politiques d’atomisation des services publics depuis plusieurs décennies. Ses recettes, présentées comme nouvelles, ne sont que le recyclage de préceptes ultralibéraux appliqués depuis les années 80. Ce qui est frappant, c’est combien l’attaque que le gouvernement porte contre les services publics et la fonction publique s’accélère.

vendredi 24 août 2018
par  SUDEDUCNICE

Guide à destination des stagiaires du second degré

SUD éducation 06 souhaite la bienvenue aux nouveaux et nouvelles collègues du second degré en cette rentrée. Pour l’occasion, vous trouverez ci-dessous un guide pratique sur vos droits.

jeudi 23 août 2018
par  SUDEDUCNICE

Rentrée 2018 : refusons l’école du tri social, combattons les réformes Blanquer

Blanquer empile actuellement ses réformes malheureusement cohérentes. Avec la mise en œuvre de Parcoursup, la casse du service public d’orientation, la réforme des lycées (professionnel, général et technologique), et la remise en cause des pédagogies coopératives, une seule et même logique : un projet d’école libéral et réactionnaire pour renforcer le tri social dévolu à l’école et placer les élèves sur le marché du travail.

Afin de mettre au pas les personnels, ce sont toujours les mêmes solutions : casser les statuts et développer la précarité et le management à l’école.

Face à ce rouleau compresseur, une nécessité : la mobilisation de tous les personnels, de la maternelle à l’université !

mercredi 25 juillet 2018
par  SUDEDUCNICE

Le gouvernement annonce la casse du statut

Dans un rapport commandé par le gouvernement, et dont plusieurs préconisations ont déjà été suivies d’effets, les rédacteurs et rédactrices appellent le gouvernement à détruire l’enseignement public dans le second degré.

Il s’agit en effet de mettre fin au statut d’enseignant-e certifié-e pour lui substituer un nouveau corps où les garanties seraient moindres : obligation de bivalence disciplinaire, annualisation et augmentation du temps de travail, remplacements au pied levé…

mercredi 18 juillet 2018
par  SUDEDUCNICE

Conseil supérieur de l’éducation du 12 juillet 2018

Après la lecture des déclarations liminaires et des vœux des organisations présentes et face au refus de l’administration de retirer de l’ordre du jour les textes concernant la refonte des programmes de cycles 2,3 et 4 en français, mathémathiques et EMC : plusieurs OS ont décidé de quitter la salle dont FSU, Sud éducation et Solidaires, CGT, FO, SE-Unsa, Unsa éducation, A&I Unsa, la CFE-CGC.

mercredi 27 juin 2018
par  SUDEDUCNICE

Dans la rue, dans l’action le 28 juin ! Mobilisation public/privé

Pour les services publics, nos biens communs, notre richesse, nos zones à défendre ; pour nos salaires et pour nos pensions, dans les entreprises et les services où se crée la richesse ; pour la liberté d’expression, de lutter, de revendiquer, d’agir et de créer notre avenir…
Le gouvernement se sent (...)

lundi 25 juin 2018
par  SUDEDUCNICE

Manifestation sur NICE le 28 juin - Journée nationale de mobilisation interprofessionnelle

L’Union syndicale Solidaires a décidé d’appeler sur ses propres bases à la journée de mobilisation du 28 juin.

L’appel de Solidaires

Les cheminot-es poursuivent leur lutte légitime par une grève dont la durée est remarquable. Face à elles et eux, le pouvoir reste droit dans ses bottes, fait adopter la loi et refuse de négocier.

La journée du 28 juin doit partout exprimer le soutien à leur lutte contre la privatisation et pour la préservation du statut.

On ne rappellera jamais assez qu’ils et elles luttent pour un véritable service public des transports sur tous les territoires, pour toutes et tous. On ne rappellera jamais assez, encore, qu’une fois le statut des cheminot-es détruit, le pouvoir s’attaquera à celui des fonctionnaires et continuera à détruire tous les conquis sociaux qu’il présente comme des obstacles à la libéralisation totale, thatcherienne, du marché du travail.

Tout le monde est concerné par cette offensive globale contre nos conditions de travail et de vie décente : les retraité-es, les étudiant-es et les lycéen-es qui, avec Parcoursup en font les frais aujourd’hui. Alors oui, nous avons encore et toujours de bonnes raisons d’être en lutte, ensemble, le 28 juin. Nous ne nous réduisons pas à des tableaux de gestion ou à des algorithmes.

jeudi 31 mai 2018
par  SUDEDUCNICE

5 juin : Non à la fermeture des CIO et à la régionalisation de l’orientation

Le projet de loi « pour la liberté de choisir son avenir professionnel » étudié à l’Assemblée nationale à partir du 12 avril prévoit le transfert de l’information sur l’orientation aux régions. En effet, l’article 10 du projet de loi stipule que c’est la région, et non plus l’État, qui « délivre l’information nécessaire sur toutes les voies de formation aux élèves et aux étudiants ». Ainsi, « les missions exercées par les délégations régionales de l’office national d’information sur les enseignements et les professions en matière de diffusion de la documentation ainsi que d’élaboration des publications à portée régionale relatives à l’orientation scolaire et professionnelle des élèves et des étudiants sont transférées aux régions[…] ».

lundi 28 mai 2018
par  SUDEDUCNICE

Stop aux violences ! Démission du Président d’« Université Côte d’Azur » !

Intimidations, violences, menaces de mort, poursuites judiciaires, mensonges et calomnies, Ça suffit ! Nous demandons la démission de Jean-Marc Gambaudo.

jeudi 24 mai 2018
par  SUDEDUCNICE

Dressons le bilan de terrain de Parcoursup

Depuis mardi 22 mai, les lycéen.ne.s reçoivent les réponses à leurs vœux sur Parcoursup. Ne dépendons pas de la communication du ministère pour évaluer l’ampleur du nombre de recalé.e.s de Parcoursup. Dès l’arrivée des premiers résultats le 22 mai à 18h, et tout au long de la période de réponses, recensons le nombre de lycéen.ne.s n’ayant reçu aucune réponse positive (OUI ou OUI SI), c’est-à-dire n’ayant reçu que des NON ou des EN ATTENTE.
SUD éducation invite tous les personnels de lycée et les lycéen.ne.s à mutualiser les informations dont ils disposent via le formulaire très simple ci-dessous.

Agenda

<<

2018

 

<<

Octobre

 

Aujourd’hui

LuMaMeJeVeSaDi
1234567
891011121314
15161718192021
22232425262728
293031    
Aucun évènement à venir les 2 prochains mois

Sites favoris


19 sites référencés au total

Sur le Web

Statistiques

Dernière mise à jour

mardi 16 octobre 2018

Publication

725 Articles
Aucun album photo
9 Brèves
19 Sites Web
5 Auteurs

Visites

75 aujourd’hui
281 hier
791244 depuis le début
10 visiteurs actuellement connectés