Laïcité dans les écoles : une dangereuse instrumentalisation qui s’attaque à des enfants

communiqué de presse du 17 juin 2023
samedi 17 juin 2023
par  SudEducation06
popularité : 2%

Hier, vendredi 16 juin, le maire de Nice Christian Estrosi a publié sur son compte Twitter une lettre à la première ministre Elisabeth Borne l’alertant sur des prières faites par des élèves dans deux écoles, laissant entendre sans jamais l’affirmer que cela se produirait ailleurs et fustigeant « l’obscurantisme religieux » … de treize enfants.

Début 2023, à Nice, trois élèves d’une école et dix d’une autre auraient prié dans leur établissement, un autre élève aurait fait une minute de silence à teneur religieuse dans son école. Treize enfants contrevenant à la laïcité, dans trois établissements sur les 1317 établissements publics de l’académie, les 185 établissements de la ville de Nice, les 150 écoles du premier degré de la ville. Mais ce sont des prières musulmanes que treize élèves ont faites, une minute de silence en hommage à Mahomet qu’un (1) élève a faite, et pour le maire de Nice, cela justifie de parler d’obscurantisme religieux, et même de dire « c’est le séparatisme religieux qui est en marche ». C’est audacieux, et malhonnête, de la part de l’élu qui a défendu l’installation de crèches dans les mairies.
Du côté de l’Éducation Nationale, les choses n’avaient pas pris de mesure disproportionnée : un seul de ces cas avait fait l’objet d’un signalement en préfecture, les directions d’école avaient signalé les situations à la rectrice, un rappel du cadre laïc de l’école avait été organisé. Et il a été estimé qu’il s’agissait de cas isolés, contrairement à ce que sous-entend M. Estrosi. Pourtant, le ministre Pap Ndiaye a préféré donner raison au maire de Nice, tweetant avec son communiqué « Avec @cestrosi, une ligne commune ». Il continue donc le durcissement de la notion de laïcité à l’école amorcé par Jean-Michel Blanquer (on se rappelle du rapport Obin, de la campagne « laïcité » qui confondait origine, consonance du nom et religion, ou plus récemment des demandes de remontées des chiffres sur l’absentéisme le jour de l’Aïd El-Fitr ou une circulaire sur des signes « parareligieux »).

Au final, c’est l’extrême-droite et l’islamophobie qui profitent de cette lettre ouverte et de ce communiqué, s’en saisissant pour justifier leur racisme et leur xénophobie au grand jour. Le Figaro en profite ainsi pour parler des enfants voilées en venant à l’école, ou du rôle joué par M. Estrosi dans ce « renforce[ment de] l’islamisme », sans même questionner ce dernier.

SUD éducation 06 dénonce une instrumentalisation de la part de Christian Estrosi, pour qui la laïcité n’existe que lorsqu’elle permet de s’en prendre à l’islam, la prise de position du ministre Pap Ndiaye qui reprend ses éléments de langage au mépris de la réalité, et l’écho donné aux postures de l’extrême droite raciste et xénophobe, ennemie de l’éducation.
SUD éducation 06 dénonce l’attaque menée contre des enfants et leur famille dans une manœuvre politicienne, et une vision étriquée de la laïcité qui ne mène qu’à plus d’exclusion et de violence.


Documents joints

PDF - 85.8 ko
PDF - 85.8 ko

Commentaires

Agenda

<<

2024

 

<<

Juillet

 

Aujourd’hui

LuMaMeJeVeSaDi
1234567
891011121314
15161718192021
22232425262728
293031    
Aucun évènement à venir les 2 prochains mois

Statistiques

Dernière mise à jour

lundi 18 mars 2024

Publication

706 Articles
Aucun album photo
8 Brèves
15 Sites Web
6 Auteurs

Visites

121 aujourd’hui
241 hier
1213430 depuis le début
4 visiteurs actuellement connectés