HEURES SUPPLÉMENTAIRES : comment les refuser

jeudi 28 janvier 2016
par  SUDEDUCNICE
popularité : 9%

Refusons les suppressions de postes !

Refusons les heures supplémentaires !

Ne cédons pas au chantage du type :

« Si vous refusez les heures supplémentaires,

  • des heures de cours ne seront pas assurées pour certains élèves.
  • je les donnerai à une autre discipline
  • vous perdrez les dédoublements de certains groupes
  • vous risquez de voir votre note administrative baisser
  • … »

==> Ce n’est pas aux enseignants de porter la responsabilité des conséquences de ces heures supplémentaires en nombre trop important !

La législation en vigueur : 1 seule heure supplémentaire obligatoire, pas plus !

Circulaire n° 76-218 du 1er juillet 1976 modifié par le décret n° 99-980 du 13 octobre 1999
Cependant, le ministre de l’Éducation nationale, Blanquer a annoncé vouloir modifier le statut des enseignant-e-s du second degré afin de pouvoir imposer une deuxième heure supplémentaire aux personnels.

Alors que cette modification n’a pas été légalement adoptée, le ministère a prévu de supprimer 2 085 postes pour les remplacer par leur équivalent en heures supplémentaires. Les moyens annoncés aux collèges et aux lycées pour la rentrée 2019 montrent une forte augmentation des heures supplémentaires partout.

Cette politique d’augmentation des heures supplémentaires au détriment d’une véritable augmentation des salaires et de créations de postes à hauteur des besoins est particulièrement néfaste pour certains personnels, les femmes.

Au-delà, les heures supplémentaires sont attribuées sur la base du volontariat.Les enseignants à temps partiel ne peuvent pas se voir attribuer d’HSA. Si la quotité de temps partiel rend impossible l’organisation d’un service dans l’établissement, il doit être procédé à une modification de la quotité de temps partiel.

Les heures de 1re chaire, les heures de pondération (BTS, classes prépa...), les heures de décharge pour les enseignants en complément de service, les heures de labo, les heures de décharge syndicale ou autre... sont incluses dans le maxima de service.

Exemple : Un enseignant certifié à 18h ayant une heure de 1re chaire et une heure sup obligatoire fera : 17h d’enseignement + 1h de 1re chaire + 1 HSA= 19h (il est en droit de refuser toute autre HSA)


Les démarches possibles :

A faire dès que les DHG arrivent dans les établissements :

  • S’adresser (si possible collectivement et par discipline) au Chef d’établissement pour rappeler ses droits (ci-dessus) et exprimer le refus des heures supplémentaires au-delà de l’heure supplémentaire obligatoire.

A faire en juin/juillet/août lorsque qu’on reçoit son service :

  • 1re étape : rappeler oralement au chef d’établissement la législation en vigueur et exprimer son refus (essayer de se faire accompagner par un collègue ou un délégué syndical) ;
  • 2e étape : adresser un courrier écrit au chef d’établissement, (avec copie éventuellement à Sud Éducation), pour lui réitérer son refus des HSA et menacer de ne pas effectuer la totalité de l’emploi du temps si celui-ci n’est pas revu à la baisse.
  • 3e étape : refuser d’assurer la totalité des heures imposées après avoir adressé un dernier courrier au Chef d’établissement.

Commentaires

Agenda

<<

2019

 

<<

Juillet

 

Aujourd’hui

LuMaMeJeVeSaDi
1234567
891011121314
15161718192021
22232425262728
293031    
Aucun évènement à venir les 2 prochains mois

Sites favoris


4 sites référencés dans ce secteur

Statistiques

Dernière mise à jour

mardi 25 juin 2019

Publication

729 Articles
Aucun album photo
9 Brèves
15 Sites Web
5 Auteurs

Visites

16 aujourd’hui
144 hier
851274 depuis le début
2 visiteurs actuellement connectés